• Local :
  • GMT -0

Article blog
20 Déc 2014

Pariez avec succès sur les Fléchettes

Les « Darts » (fléchette) est un jeu dans lequel la confiance est un facteur fondamental, probablement beaucoup plus que tout autre sport. Un joueur restant sur une série de bon résultat devrait être un facteur important dans l’orientation du choix de vos paris.

Loin des compétitions officiels, les compétences et qualités de la majorité des joueurs se trouvant au sommet de ce sport sont très similaires.

1. Analyse de l’état de forme
La différence avec d’autres compétitions réside dans la capacité d’appliquer leur jeux de la même manière en compétition officiel que lors de leur entraînement. La confiance est l’un des facteurs le plus important quand il s’agit de matérialiser toutes leur habilité efficacement à l’heure des moments importants. Le fait d’évoluer devant les caméras et sous les yeux de plusieurs milliers de personnes peut avoir un impact important pour certain joueur.

Mark Walsh et Justin Pipe sont de parfaits exemples de joueurs qui ont dominé des tournois à plus petite échelle (événements non télévisé) pendant de longues périodes de leur carrière, mais incapable de gagner un titre majeur lors des événements les plus importants et télévisés.

2. Analyse du tableau
Il n’y a pas si longtemps, le fait d’ être dans le tableau opposé à l’orge Phil Taylor était un facteur déterminant à l’heure de parier en faveur d’un joueur sur le marché « Winner » afin de pouvoir réaliser d’excellent trade.

À l’heure actuelle il y a beaucoup de joueurs qui peuvent poser des problèmes et vaincre à Taylor, ce qui demande encore une analyse plus approfondie à l’heure du tirage au sort.

Prenons par exemple le Grand Chelem de fléchettes 2012, des joueurs en grande forme comme Michael van Gerwen et Simon Whitlock se sont trouvé dans le même tableau que que Phil Taylor et que le vainqueur de l’édition 2010, Scott Waites. Ainsi, la moitié inférieure du tableau est resté totalement ouverte, et Raymond van Barneveld a réussis à gagner son premier titre majeur en cinq ans.

Logiquement le tirage au sort n’est pas un facteur totalement définitif sur les résultats du tournoi, mais il peut avoir une grande influence sur qui soulèvera le trophée à la fin de la semaine. Prenez-le comme un premier point de référence avant de décider a faveur de quel joueur vous allez parier comme vainqueur du tournoi.

3 Pari durant le déroulement du jeux.
Si vous allez parier durant le déroulement d’une rencontre, vous devez être très rapide ou parier durant les pauses publicitaires. Les cotes peuvent fluctuer de manière très rapide. Les jeux , sets ou même la rencontre en elle même peut se décider en l’espace de quelques secondes. C’est pourquoi il est plutôt conseillé de privilégier les pauses afin de placer vos paris.

Trois échecs dans un double, un 180 ou un grand Checkout peuvent bouleverser complétement le marché sur lequel vous désirez parier, donc si vous voulez parier en « Inplay » , vous devez le faire de manière très rapide et avec conviction.

4 Connaître vos joueurs
Contrairement à d’autres sports, comme le football, le rugby ou la boxe, avoir un grand avantage lors d’une rencontre de fléchette ne permet pas à un joueur de s’asseoir sur ses lauriers et de gérer le reste de la rencontre. C’est un peu comme le tennis, jusqu’ à ce que le dernier double n’est pas convertie, tout peut se passer et avoir des retournements assez incroyable. Le fait de terminer la rencontre sur un double peut provoquer des forts maux de tête à plus d’un joueur.

Avec autant peu de marge lors de certaine rencontre, il peut être très intéressant de détecter les joueurs qui ont tendance à avoir un mental fébrile et à être nerveux au moment de conclure une rencontre et ainsi parier contre ces même joueurs à des cotes très faibles.

De même, il y a des joueurs qui ont pour une raison ou une autre des débuts de rencontres très hésitantes et vont au fil de la partie améliorer leur jeux et augmenter leur confiance. Si vous pensez que ce type de joueur sera en mesure de gagner le match, il peut être intéressant de parier en cours de match afin d’obtenir une cote beaucoup plus élevé que celle disponible en avant match.

En ce moment se déroule le PDC 2014 World Darts Championship du 13 décembre au 1er janvier 2014 à Londres.

Les championnats du monde de fléchette qui se déroulent toujours à cette même période de l’année est certes une compétition peu connu du grand public, mais suscite un important engouement de la part des Britanniques et de la part des parieurs anglo-saxons. Généralement l’ambiance est très animée et divertissante http://www.youtube.com/watch?v=1CjG0CitrbQ.

En référence aux paris sportifs, cette compétition présente selon notre expérience des opportunités de paris et de trading intéressantes du fait que vous y trouverez des liquidités très importantes sur betfair et donc sur easysportbet. Pas loin de 3 millions échangés sur le match odds de Phil Taylor du 2ème tour.

Concernant le format de la compétition, une parallèle peut être faite avec le tennis sur l’évolution des marchés (voir ci-dessous). Un tableau est créé en début de compétition comme sur le tennis également, vous pouvez consultez le tableau de cette année en cliquant sur le lien suivant: http://en.wikipedia.org/wiki/2014_PDC_World_Darts_Championship

Phil Taylor grand dominateur de cette compétion depuis de nombreuses années tentera de conserver son titre de l’année dernière après l’ avoir laissé échapper en 2011 et 2012. Phil Taylor légende de ce sport possède un palmarès impressionnant, en quelque sorte le Federer des fléchettes. Parmi ses principaux concurrents on retrouve James wade, Gary Andersen , Raymond Van Barneveld et Adrien Lewis vainqueur en 2011 et 2012.

Règles du jeu:
Le sport de fléchettes est généralement disputé entre 2 joueurs qui doivent tour à tour lancer 3 fléchettes. A partir d’un score de départ ( généralement 501), un joueur l’emporte en réduisant son score à 0. La dernière fléchette d’un Leg (manche) doit atteindre soit un double ou le centre du bulls eye et doit réduire le score exactement à 0. Si le score est négatif, les points avant le lancement sont réattribués au joueur et il passe son tour. Le Leg se termine dès qu’ un joueur atteint donc le score exact de 0.

Certaines compétitions se jouent uniquement sur un 1 set ( premier qui gagne x manche selon la compétition) alors que le PDC world Darts Championship se joue sur plusieurs sets, plus la compétition avance, plus il sera nécessaire de gagner un nombre de sets plus important afin de remporter la partie. Un set est gagné dès qu’ un joueur remporte 3 Leg ( manches).

Précédemment nous avons mentionné qu’ il était possible de faire une parallèle avec le tennis. C’ est-à-dire que les marchés auront tendance à évoluer et à se comporter un peu de la même façon qu’un match de tennis de grand chelem qui se dispute à plus de 2 sets. Et on retrouve un peu le même style de marché, match odds, vainqueur de chaque set, vainqueur d’un leg, l‘over/ under de leg qui sont donc équivalents aux jeux en comparaison au tennis etc.

Certaines stratégies de hedging ou de scalping utilisés sur le tennis peuvent être donc assez facilement reproduites sur les darts. Par contre, si vous effectuez des paris nous vous conseillons tout de même d’être prudent et d’avoir une certaine connaissance sur la force de chaque participant et de ne pas vous laisser influencer uniquement sur les différentes cotes.

A l’heure actuel ou nous écrivons cet article, à la surprise général Phil Taylor vient d’ être éliminé dès le 2ème tour alors que sa cote pré match était de @1.03.

L’équipe Easysportbet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.