Article blog
12 Jan 2017

Avis sur le tournoi Hommes de l’Open d’Australie 2017

Lundi prochain, Melbourne accueillera la 105e édition de l’Open d’Australie de tennis, où 128 joueurs batailleront pour remporter le premier tournoi du Grand Chelem de l’année.

Comme toujours, vous retrouverez les meilleures cotes du marché sur le betting exchange.
 

 
Les Marchés Outright sont à nouveau très intéressants cette année (pour plus d’informations sur les paris Outright, veuillez lire notre article précédent > Tennis et paris Outright). Les cotes du n°1 mondial Andy Murray et du n°2 Novak Djokovic sont très proches cette semaine, les deux joueurs étant considérés comme co-favoris pour remporter le tournoi.

 
La cote d’Andy Murray est actuellement de 2.84.
Un certain nombre d’experts tennistiques avaient émis des doutes sur le joueur écossais et sa capacité à gérer une nouvelle pression pour lui : être le meilleur tennisman au monde. Murray a répondu de la plus belle des façons, en remportant le World Tour Finals il y a deux mois, et ce avec la manière, en battant les n°5, 4, 3, et sa bête noire, le n°2 Novak Djokovic.

~ Raisons pour parier sur Murray : l’Open d’Australie est le deuxième meilleur Grand Chelem d’Andy Murray après Wimbledon (certes il a remporté l’US Open, n’a jamais gagné à Melbourne, mais ses statistiques sont globalement meilleures à l’Open d’Australie avec 5 finales atteintes) et la forme de son principal rival est toujours discutable actuellement.
~ Arguments contre : il n’a pas battu Novak Djokovic dans un match au meilleur des 5 sets depuis juillet 2013 (5 défaites consécutives).

Cote de Novak Djokovic : 2.78.
Le Serbe a surpris beaucoup de monde l’an dernier en perdant rapidement à Wimbledon et aux Jeux olympiques. Il a déclaré se sentir épuisé, mentalement et physiquement, après avoir chassé tant de titres durant les deux dernières saisons. Son match contre Andy Murray aux World Tour Finals Finals fut également assez pauvre, mais il a tout de même atteint la finale du tournoi.

~ Pour : Djokovic n’a perdu qu’une seule fois à Melbourne depuis 2011. Il vise son 7e trophée, et son historique contre Murray est rassurant.
~ Contre : Le Serbe n’a pas encore retrouvé sa meilleure forme, malgré sa victoire à Doha la semaine dernière où il a dû sauver plusieurs balles de match en demi-finale (contre Verdasco), et a eu beaucoup de mal à plier la finale face à Murray. Ses repères physiques et mentaux sont toujours un point d’interrogation.

Stanislas Wawrinka : 15.0.
Le surprenant joueur suisse a le meilleur record en finales de Grand Chelem depuis 2014, n’en n’ayant perdu aucune pour trois succès, le premier ayant eu lieu à… Melbourne.

~ Pour : Wawrinka sait prendre le dessus sur Djokovic, et la dernière finale de l’US Open l’a montré une nouvelle fois.
~ Contre : Stan est connu pour être irrégulier, en attestent ses derniers matchs à Brisbane la semaine passée. Il se prépare peut-être en priorité pour Wimbledon en juin, le seul titre du Grand Chelem manquant à son CV.

Rafael Nadal : 18.0.
L’Espagnol s’est montré globalement meilleur en 2016 qu’en 2015. Il n’a néanmoins pas réussi à atteindre le moindre quart de finale de Grand Chelem. Rafa a brillé à Abu Dabi il y a deux semaines (exhibition), mais s’est incliné face à Raonic la semaine suivante à Brisbane, après avoir pourtant dominé une bonne partie du match.

~ Pour : Nadal ne ressentira pas de pression particulière puisqu’il a perdu au premier tour l’an dernier, et il a encore un historique positif face aux joueurs du top 10 qui ne s’appellent pas Novak Djokovic.
~ Contre : L’Espagnol a par contre perdu contre plusieurs joueurs hors top 10 lors de ces deux dernières saisons, une défaite prématurée n’est donc plus à exclure. De plus, Djokovic l’a battu 7 fois de suite depuis 2015, et ce sans perdre le moindre set.

Milos Raonic : 22.0.
Milos a convaincu en Grand Chelem l’an dernier. Il a atteint les demi-finales de l’Open d’Australie en battant Wawrinka et Monfils, et s’est montré tout proche de sortir Murray, avant de s’incliner en 5 manches. Il a également atteint la finale de Wimbledon, de nouveau battu par Murray.

~ Pour : Raonic aime ce tournoi, il s’y est fait un nom en 2011 en atteignant les quarts de finale. Son potentiel est impressionnant, et les organisateurs affirment que la surface sera plus rapide cette année à Melbourne.
~ Contre : il peine toujours à trouver la solution contre les gros retourneurs. Eviter à la fois Murray et surtout Djokovic lui faciliterait la vie. Très peu probable.

Roger Federer : 24.0.
Pour la première fois en Australie depuis 2002, la cote de Federer est supérieure à 20.0, et nous pensons que c’est justifié. Le Suisse a dû passer 6 mois hors des courts en raison d’une grave blessure au genou. Il a fait son retour cette année pour la Hopman Cup, a signé une belle victoire contre Richard Gasquet, mais n’a pas su battre l’étoile montante Alexander Zverev.

~ Pour : il y a malheureusement peu de raisons logiques pour backer Federer cette fois-ci, mis à part le fait qu’il ne ressentira aucune pression à Melbourne, et qu’il aura plus que jamais le soutien massif des spectateurs venus en trombe pour assister à son retour. Son historique contre Murray en Grand Chelem est également un élément positif (une seule défaite… en Australie il y a quatre ans).
~ Contre : ayant manqué la deuxième moitié de saison 2016, la condition physique de Federer est un gros point d’interrogation, en particulier au meilleur des 5 sets. De plus, il sera tête de série n°17, ce qui pourrait l’amener à affronter plusieurs joueurs très dangereux tôt dans le tournoi, dont sa bête noire Rafael Nadal.

Parmi les autres outsiders, citons le Japonais Kei Nishikori, qui a déclaré que l’Open d’Australie était son tournoi du Grand Chelem favori, bien qu’il n’y ait encore jamais atteint les demi-finales. Cependant, sa condition physique est comme souvent douteuse.
Grigor Dimitrov lui, a gagné beaucoup de confiance en remportant le titre à Brisbane, sortant trois joueurs du top 10 (Thiem, Raonic et Nishikori). Le Bulgare est disponible à 55.0 sur Betfair.

La star locale Nick Kyrgios n’a pas affiché de grande motivation ces derniers temps, mais il peut toujours être dangereux chez lui, dans un tournoi où il a atteint les quarts il ya deux ans.
Alexander Zverev est selon de nombreux experts un futur n°1 mondial, mais n’a pas encore su concrétiser en Grand Chelem, tandis que son ami autrichien Dominic Thiem est bien plus convaincant lorsqu’il évolue sur sa surface favorite, la terre battue.

 
Nous vous souhaitons bonne chance pour ce premier tournoi du Grand Chelem de l’année, et vous invitons à nous faire part de vos pronostics en laissant un commentaire ci-dessous.

 
L’Équipe Easysportbet

Comments are closed.